Les étoles, de mères en filles…

La preuve en images, de 20 à 81 ans, nos étoles habillent votre quotidien !
Cap de porter de la soie avec un style streetwear ? On casse le coté classique de l’étole avec des baskets et une veste en jeans dans la vingtaine. On accessoirise une tenue simple en dynamisant un haut blanc. On redonne de la couleur et du pep’s à des looks sobres et ordinaires. En plus, c’est doux, c’est léger, c’est chaud !

Alors, vous testez aussi ? 

Image

ImageImage

Publicités

Des pashminas, pas que pour les nanas !

Bonjour mixité,
Aujourd’hui, je vous montre que le pashmina n’est pas réservé à la gente féminine. On peut être barbu, viril, même macho et porter une élégante pièce de soie, douce et légère. On la porte moins drapée, avec plus d’insouciance et de négligence. La simplicité reste la règle mère si vous souhaitez faire adhérer votre mâle à un look plus dandy, sobriété dans les couleurs ; partez sur des nuances de noir, gris ou marron et dans les motifs ; disons nul. Vous pouvez aussi argumenter sur son effet protecteur, on connaît tous l’état d’agonie dans lesquel ils sont pour un petit coup de froid.

Alors, pourquoi ne pas lui faire essayer ? (En cas de refus, vous pourrez toujours récupérer l’achat pour votre propre garde-robe) ImageImageImage IMGP3832 copie2Image

 

Qu’est-ce qu’un pashmina ?

Première erreur : confondre matière et objet. 

Le terme pashmina, tient son origine du persan pashmînet qui désigne un lainage. C’est un grand châle, synonyme de luxure depuis toujours. En effet, le châle en cachemire s’exporte en Europe au XVIIIème siècle, il est d’abord porté davantage par les hommes puis l’impératrice Joséphine (épouse de Napoléon) en fait l’une des pièces maitresses de sa garde-robe. Il se porte alors chargé de brodures, très couteux, il devient un signe de distinction sociale et occupe les listes de mariage. Pendant de longues années, il est délaissé mais revient à la mode grâce aux actrices hollywoodiennes dans les années 90 et jusqu’aujourd’hui grâce aux inspirations indiennes. 

Envie de jouer les impératrices ? 

Une idée pour accompagner votre étole blanche ?

Image

 

Démonstration N°1

– un chemisier bleu pastel, couleur tendance de cette collection été 2014, parfait pour le printemps

– un pantalon beige, ce n’est pas encore le moment de mettre les jambes à l’air mais on éclaircit ces journées de couleurs claires.

– Sac à main, essentiel bric à brac féminin, on l’assortit de nos :

– mocassins suédés camel, chic et classique, entre la ballerine et la chaussure de ville, c’est la paire de chaussure reine de la mis-saison

Une tenue fraiche, lumineuse, élégante mais facile à porter !

Image

Image

IMGP3708                             IMGP3722

Qu’est-ce qu’une étole ?

DSC_0246

On connaît :

L’école : ça c’est l’endroit où on apprend des milliards de choses, même inutiles mais c’est surtout là où on se fait pleins d’amis.

L’épaule : un partie du corps, particulièrement développée chez les nageuses, camionneuses, chauffeuses, et j’en passe des meilleures.

La taule : moins gaie et plus populaire, représentant soit une prison, soit un échec.

L’étoffe : c’est un tissu dont on fait des habits ou recouvre des meubles. Et c’est quand même celui-ci qui s’apparente le mieux à notre étole !

Alors, d’où ça vient « étole » ?

Etymologiquement, il provient du latin stola, qui signifie grande robe. Il tire son origine de vêtements liturgiques, c’était en effet un habit de la Rome Antique. L’étole est portée par les prêtres et diacres lors de l’administration des sacrements.

Plus communément, c’est une écharpe portée sur les épaules à la manière d’une cape, généralement faite de fourrure. Ces définitions laissent transparaitre les notions de prestige, de raffinement et de luxure.

Alors ? On se sent plus cultivé? La prochaine fois, on vous fera une leçon sur les pashminas.